logo sans fond.png

News

Feu rouge !

C'est un matin du 7 Mai que je reçois un appel : des étourneaux avaient nichés dans un poteau de feux tricolore ! C'était un poteau en L et l'un des feux manquant leur avait permit de faire un nid. Hélas, l'un des jeunes pendait du poteau par l'une des pattes. Me voilà donc en route avec ma voiture personnelle ( n'ayant pas de véhicule dans mon centre de sauvegarde), une échelle, un filet ainsi que notre perche télescopique.

Arrivé sur place je constate que le jeune étourneau est en détresse, s'énerve puis se tait. Entre épuisement et tête en bas, la situation devient de plus en plus critique. Les périodes sans cris se rallongent de plus en plus, il faut agir vite! Hélas, impossible d'atteindre l'oiseau avec l'échelle, le feu est trop loin...



Pas le temps de tergiverser... Je gare la voiture juste sous le feu, je met en warning et un triangle plus loin pour prévenir les quelques voitures qui passent. Heureusement, le confinement fait que la circulation est moindre, mais aussi que je n'ai plus aucun bénévole qui aurait pu m'accompagner...

Je monte donc sur le toit de la voiture : la perche est juste à la bonne taille et avec la pointe de la scie au bout je peux atteindre le fil. De l'autre main je tiens le filet pour essayer de le récupérer dans sa chute. TAC, j'arrive a couper et le poussin tombe ! je tente de le rattraper mais dur dur de tout manier en même temps... il fait une chute de 5 mètres et tombe sur le bitume. Il est encore en vie... sonné mais en vie !

Je range tout et me dépêche de rentrer au centre.

Une fois arrivé hop, direction l'éleveuse au calme et au chaud avec un jeune merle, après lui avoir enlevé ce qui était autour de sa patte : un fil de papier cadeau en plastique.

Il est encore un peu sonné mais tient debout. Une heure après, au moment de nourrir le jeune merle il est alerte, mais encore effrayé de ce nouvel endroit. Puis au nourrissage suivant, ayant faim et voyant le merle manger goulûment, il s'est dit qu'il était temps et finit par ouvrir le bec ! 1 mois plus tard il est toujours là :) Autonome et volant, attendant un peu de musculation et un plumage opérationnel pour repartir à la vie sauvage ! Plus de peur que de mal :D

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout