Tables des matières

 

En Europe, il existe 3 espèces de Martinets : 

Pesant entre 38 et 45g, le Martinet noir est, comme son nom l'indique, totalement noir mais avec une tâche blanche sous la gorge.

Le martinet à ventre blanc est beaucoup plus gros que le Martinet noir : ce dernier peut faire de 80 a 120g !

Il est reconnaissable à son ventre blanc en plus de sa gorge blanche, et à son plumage tirant vers le gris foncé (plus clair chez les jeunes).

Le martinet pâle est à peine plus petit que le Martinet noir. Il se caractérise par un plumage brun  plus clair.

Nous prendrons en exemple le Martinet noir  car c'est le plus répandu, mais tous les conseils de cette page sont valables pour les 3 espèces...

Source photo : Philip Heron

Source photo : Agustín Povedano

Source photo : Steve Slater

 

Juvénile :

Qu'il soit nu avec un peu de plumes ou entièrement plumé, le jeune Martinet est facilement reconnaissable : Ses ailes ne se croisent pas et ne dépassent pas de la queue. Durant tout ce stade, le jeune Martinet reste au nid. Le trouver au sol est donc anormal.

 

Source photo : Jürgen Howaldt

Adulte :

Un Martinet adulte est toujours très élancé et a systématiquement les ailes qui se croisent et qui dépassent de la queue, ainsi que le dessus du bec noir ( le jeune aura le dessus du bec, avec des tâches blanches/grises).

 

Source photo : fs-phil

Source photo : Anaxibia

 

Juvénile :

Si vous trouvez un jeune Martinet au sol, il est en détresse. Comme dit plus haut les jeunes restent toujours au nid.

Si vous avez la possibilité de le remettre au nid, c'est le mieux pour lui. En effet, tout animal sauvage à toujours plus de chances de survie sur le long terme en grandissant près des parents que près de l'homme. Malheureusement le nid est souvent bien haut et inaccessible. Il faudra donc le récupérer et le transférer au plus vite vers un centre de soins pour la faune sauvage.

Adulte :

Un adulte ne se pose que rarement. Après un retour de migration ou des vents violents, il peut être coincé au sol si il n'a pas eu le temps de s'abriter. Dans de rares conditions, l'oiseau peut redécoller tout seul. Mais la plupart du temps ses pattes atrophiées et l'environnement l'empêche de repartir seul. Si celui-ci ne présente pas de blessures, laissez-le au calme entre 1 et 2 heures, et  tentez un relâcher (voir plus bas).

Hélas, certaines blessures ne sont pas soignables chez le Martinet, qu'il soit juvénile ou adulte :

     - Lésions des ailes, de la ceinture scapulaire, du tronc ou du crâne associées à un pronostique défavorable.

     - Perte d'un oeil ou des deux yeux liée à un traumatisme ou à toute autre cause.

     - Dommages irréversibles au niveau du plumage.

     - Lésions des parties molles interdisant une récupération complète.

Dans tous les cas, contactez un Centre de Sauvegarde proche, ne gardez jamais un Martinet handicapé et non volant en captivité : C'est de la torture psychologique.

Sources : CDS pour martinet de Frankfur : https://www.mauersegler.com/158/?L=fr 

 

La contention :

Qu'ils soient juvéniles ou adultes, les Martinets doivent être maintenus dans une boite avec un tissu dans le fond (qui ne s’effiloche pas) et de l'essuie-tout sur le tissu qui doit être changé régulièrement. JAMAIS de cage.


L'hydratation :

Les Martinets juvéniles sont souvent trouvés lors des épisodes de fortes chaleurs, la temperature dans les nids sous les toits pouvant vite monter. 

Lavez-vous les mains et avec votre doigt, faites tomber des gouttes d'eau sur la pointe du bec. Ne mettez pas d'eau directement dans le bec !

La chaleur : 

Malgré que les martinets soit souvent trouvé pendant la période de juillet lors des fortes chaleurs, il ne faut pas oublier de toute de même apporter une source de chaleur pour les très jeunes  avec peu de plumes ou duvet. n'hésitez pas a ajouter une bouillotte sous le tissus de leurs caisse.

Les Martinets se nourrissent de plancton aérien, les autres nourritures sont nocives pour lui !

Pas de croquettes, viande, viande hachée, vers de terre, de pain, de lait ou encore asticot !

 

Si le Martinet est adulte, fait un poids entre 38g et 45g et a des ailes bien symétriques, il est relâchable. Allez dans un endroit dégagé et mettez-le sur la paume de votre main. Levez votre main bien haut et attendez. NE LE LANCEZ PAS. Si le Martinet se sent bien il partira de lui-même. Si vous le lancez et qu'il tombe comme une pierre, vous risquez de provoquer une fracture ou une blessure qui compromettra son avenir...

Nous avons simplifié au maximum les conseils sur cette page afin d’aller à l’essentiel.
 
Mais pour rappel, ne vous improvisez pas soigneur. Contactez dès que possible un centre de sauvegarde/revalidation  afin qu'il soit pris en charge par des professionnels et qu'il ait un maximum de chances de survie à long terme.
 
Le temps de le faire parvenir à un centre, vous trouverez des conseils détaillés sur sa prise en charge et les gestes à ne pas faire sur le lien suivant  : https://www.mauersegler.com/found/?L=fr

Source photo : Madis Veskimeister

Siège social :

Wildlife Rescue Union

La haute burliere. 84750 Viens 

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2019 Wildlife Rescue Union