News de soigneurs

14 Juillet 2020

Au feu...

Une personne âgée m'appelle un jour affolée : Elle entend un oiseau crier dans sa plafond, sans cesse, depuis la veille ! Par une ouverture, elle a réussit à lui fournir eau et nourriture mais c'est peut-être un oiseau domestique, il faut l'aider !

Je me rend alors sur place avec mon matériel, prête à en découdre...

J'arrive à l'intérieur et entend directement le fameux cri... Tiens, je n'ai jamais entendu ça !... Tiens, c'est curieusement très régulier comme son... Tiens, madame, je pense que c'est votre détecteur de fumée qui vous prévient que la pile est plate ><

Nadège

21 Juin 2020

Rapace or not rapace ?

Un jour que j'étais en médiation, je reçois un coup de fil :
- « Bonjour, j’ai trouvé un aigle de bonelli! »

Voyant le coup venir en pleine saison, je lui demande :
- « Est-ce qu’il est noir avec de grandes ailes et de toutes petites pattes? »
- « Oui des pattes et un bec de rapace! »
- « C’est un Martinet noir madame :D » .

Un grand classique en cette période ! Le martinet est souvent pris pour un rapace en raison de son petit bec crochu et de ses pattes atrophiées qui peuvent faire penser à des serres. 

Si vous trouvez un martinet au sol, voici quelques conseils : https://protectiondesoiseaux.be/index.php/vous-avez-trouve-un-martinet-noir/.

Chloé

02 Juin 2020

C'est bon cygne...

Les cygnes étant des animaux territoriaux, les lâchers ne doivent jamais s'improviser. A Bruxelles, nous relâchons toujours les cygnes restés longtemps en soin sur un étang contenant des individus non matures afin d'éviter les bagarres et leur laisser la possibilité de rester ou de partir pour un nouveau territoire. Un jour que nous relâchions un cygne, nous avons eu l'agréable surprise de voir celui-ci s'acoquiner de suite avec un autre individu et directement commencer une danse nuptiale ! Nous étions fascinés ! (Il y en a qui ne perdent pas de temps ;) ) 

Si vous n'avez jamais eu l'occasion de voir cela, c'est émouvant au possible : https://www.youtube.com/watch?v=NwfNJSTFGVY&t=22s :) 

Nadège

27 Juin 2020

On en bave...

Nous avons été contactés par un particulier ayant découvert une jeune hirondelle. Il nous explique alors que l'oiseau est nourrit avec un mélange de vers de farine secs et de... salive ! Etant petit, on lui aurait dit que cela évitait les diarrhées. 

Les conseils de bouche à oreille, les remèdes de grand-mère sont souvent erronés. et peuvent même être dangereux. La salive par exemple est une source de bactéries pouvant être dangereuses pour d'autre être vivants que vous-même. Ce n'est pas pour rien que lorsqu'on se fait mordre par un animal ou même un autre humain, on demande à désinfecter la plaie immédiatement !

Bien que tout geste de prise en charge soit véhiculé par de bonnes intention, demandez toujours l'avis d'un professionnel, car parfois, il vaut mieux ne rien donner que de donner quelque chose qui peut nuire à la santé ou à la réhabilitation d'un animal sauvage. 

Si vous avez trouvés une hirondelle, consultez la fiche suivante : https://paca.lpo.fr/images/mediatheque/fichiers/section_soins_animaux/conseils/fiche_conseils_hirondelle.pdf

Adrien

21 Juin 2020

Le hérisson d'attaque

Alors que je travaillais au centre de Buoux, je reçois un appel d'un particulier ayant trouvé un hérisson dans son jardin. Il m'explique que l'animal a simplement été délogé par son chien, mais que celui-ci n'a aucune blessure et est tout à fait ok. Bonne nouvelle alors ! Je lui suggère de le laisser en place afin qu'il puisse partir se cacher et continuer sa petite vie ce soir. 

"- Ah bah non, il faut venir le chercher !

- Mais pourquoi monsieur ? 

- Ben c'est dangereux...

- Pour le hérisson ? 

- Non pour les enfants et les animaux... Si il se jette après les gens ou les animaux c'est dangereux !

- Rassurez-vous ce n'est pas possible :)

- MAIS VOUS SERVEZ A RIEN JE VAIS APPELER LES POMPIERS !

- Faites donc monsieur, mais il risquent de bien rire :)"

Et il me raccroche au nez...

Alors non, rassurez-vous, aucun hérisson ne vous sautera à la gorge dans votre sommeil !

Adrien

21 Juin 2020

Un cygne au repos

Récemment la police m'appelle : "Madame, nous avons en face de nous un cygne avec une patte cassée...
- Décrivez moi ce que vous voyez exactement.
- Il est sur l'eau, et la patte est complètement tordue sur son dos.
- Comme ceci ? (Je lui envoie une photographie d'un cygne au repos)...
- Ah ya ya..... Ah ben ça y est il l'a remise !" 

Ce  n'est pas la première fois que nous recevons ce type d'appel. Beaucoup prennent pour une blessure la position de repos du cygne. Il semblerait que maintenir une patte puis l'autre hors de l'eau lui permettrait de réguler sa température puisque les eaux sont souvent froides :)

Nadège

04 Juin 2020

Feu rouge !

C'est un matin du 7 Mai que je reçois un appel :  des étourneaux avaient nichés dans  un poteau de feux tricolore ! C'était un poteau en L et l'un des feux manquant leur avait permit de faire un nid. Hélas, l'un des jeunes pendait du poteau par l'une des pattes. Me voilà donc en route avec ma voiture personnelle ( n'ayant pas de véhicule dans mon  centre de sauvegarde), une échelle, un filet ainsi que notre perche télescopique.
Arrivé sur place je constate que le jeune étourneau est en détresse, s'énerve puis se tait. Entre épuisement et tête en bas, la situation devient de plus en plus critique. Les périodes sans cris se rallongent de plus en plus, il faut agir vite! Hélas, impossible d'atteindre l'oiseau avec l'échelle, le feu est trop loin...
Pas le temps  de tergiverser... Je gare la voiture juste sous le feux, je met en warning et un triangle plus loin pour prévenir les quelques voitures qui passent. Heureusement, le confinement fait que la circulation est moindre, mais aussi que je n'ai plus aucun bénévole qui aurait pu m'accompagner...  
Je monte donc sur le toit de la voiture : la perche est juste à la bonne taille et avec la pointe de la scie au bout je peux atteindre  le fil. De  l'autre main je tiens le filet pour essayer de le récupérer dans sa chute. TAC, j'arrive a couper et le poussin tombe ! je tente de le rattraper mais dur dur de tout manier en même temps...  il fait une chute de 5 mètres et tombe sur le bitume. Il est encore en vie... sonné mais en vie !
Je range tout et me dépêche de rentrer au centre.
Une fois arrivé hop, direction l'éleveuse au calme et au chaud avec un jeune merle, après lui avoir enlevé ce qui était autour de sa patte : un fil de papier cadeau en plastique.
Il est encore un peu sonné mais tient debout. Une heure après, au moment de nourrir le jeune merle il est alerte, mais encore effrayé de ce nouvel endroit. Puis au nourrissage suivant, ayant faim et voyant le merle manger goulûment, il s'est dit qu'il était temps et finit par ouvrir le bec !  1 mois plus tard il est toujours là :) Autonome et volant, attendant un peu de musculation et un plumage opérationnel pour repartir à la vie sauvage ! Plus de peur que de mal :D 

Adrien

Bonnes ou mauvaises, la vie de soigneur animalier est faite de petites histoires, de petites aventures qui rythment le quotidien. Vivez ici des morceaux de vie de ces personnes qui, chaque jour, se battent pour la protection de la biodiversité et du bien-être animal... 

Siège social :

Wildlife Rescue Union

La haute burliere. 84750 Viens 

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2019 Wildlife Rescue Union