Faisan en ville

Un faisan en ville ?

 

Mais que fait un faisan en ville ?

Il n'est pas rare, notamment en période de chasse de croiser des faisans ( bien souvent le Colchide l'espèce la plus commune).
Ces derniers sont issus d'élevage et ne sont pas effrayés, voir habitués aux humains, ainsi qu'à nos infrastructures. Ils se baladent ainsi dans nos jardins ou en ville, cherchant nourriture et proximité avec les humains qu'ils ont côtoyés.

Le signe distinctif par excellence reste sa très grande queue, que se soit chez le mâle ou la femelle, ainsi qu'une taille imposante (aussi gros qu'une poule domestique) et des ailes assez courtes par rapport au corps. Le mâle est toujours plus coloré et visible, tandis que la femelle aura un plumage plus discret.

Comment reconnaitre un faisan ?

faisan male femelle.jpg

Contactez votre centre afin de voir avec eux, étant un animal domestique/chassable, certains centres peuvent les refuser. Cela dépend de la politique de chaque centre et de la législation en vigueur dans votre pays. 

Adrien

S'il n'y a pas de sang ou d'aile qui pend... Pas d'inquiétude ! Les faisans sont de la même famille que les poules, et sont plus des marcheurs que des animaux volants. Il n'est pas rare de les voir tourner en rond cherchant un lieu de fuite au sol, mais si on s'approche et qu'ils se sentent piégés, ils décollent à la verticale et s'enfuient, au dernier moment !  

Il ne s'envole pas ! Est-il blessé ?

S'il n'est pas blessé, vous pouvez lui offrir des graines et de l'eau, généralement tant qu'il est nourri il reste sur place. Il trouve aussi de la nourriture en picorant un peu de verdure, des mollusques et des insectes.  Soit vous le nourrissez de manière temporaire, soit vous tentez de lui trouver un poulailler d'adoption, sinon laissez-le, il passera sa route. 

Que faire si un faisan  s'invite chez moi ?

...et s'il est blessé ?

! ATTENTION !.

Ne tentez pas de soigner vous même un oiseau ! Ne le forcez pas à boire ou à manger, ou ne donnez aucune médication sans l'accord préalable d'un soigneur ou d'un vétérinaire agréé faune sauvage !

 

 

1.

Si je trouve un faisan en ville, je regarde si il est blessé. 

2.

Si il n'est pas blessé, soit je le nourri de manière temporaire (sinon il aura tendance à rester), soit je lui trouve une place en famille d'accueil. 

3.

Si il est blessé, je contacte le centre de soins pour la faune sauvage le plus proche de chez moi pour savoir si ils ont les autorisations de le prendre en charge. 

Résumé